• En cours de CP ou en début de CE1 , il est important de clarifier la notion de  nombre. 

    Faire la différence entre numéro et nombre est indispensable. 

    Le nombre doit donner une idée de quantité. 

    Voici un diaporama à projeter en classe pour réfléchir dans chaque cas s'il s'agit d'un nombre ou d'un numéro. 

    Puis petite fiche élève de réinvestissement. 

     

    Télécharger « nombre numéro chiffre.pptx »

    Télécharger « nombre numéro chiffre de .pdf »

    Numéro ou nombre ? au CP ou au CE1

    Numéro ou nombre ? au CP ou au CE1


    votre commentaire
  • Une chanson de mon cru pour la rentrée des classes en CE1

    C’EST LA RENTREE DES CLASSES

    refrain 

    C’est la rentrée des classes

     

    Le CE1 a sonné

    C’est la rentrée des classes

    Nous commençons bien cette année.

     

    La classe est toute jolie

    Nos cartables le sont aussi

    Tout cela nous donne envie

    D’apprendre avec nos amis.

     

    Refrain

     

    On se connait tous très bien

    On est déjà très copains

    Apprendre quand on est bien

    C’est facile, c’est un rien.

     

    Refrain

     

    Maintenant nous sommes grands

    La lecture c’est géant

    Elle nous a ouvert les yeux

    Sur tout ce qui rend heureux 

     

    refrain

    Télécharger « C'est la rentrée des classes CE1.pdf »

     

     Pour le mp3 de la musique, me contacter par mail. 

     


    votre commentaire
  • Petite création personnelle adaptée à la rentrée au CE1

    Télécharger « La rentrée CE1.pub »

    Poésie La rentrée CE1


    votre commentaire
  • Il faudra écrire tous les jours en classe, c'est ce que disent les nouveaux programmes. ON essayait déjà de le faire avant. 

    J'ai beaucoup aimé les calendrier d'écriture l'année dernière. Je n'avais commencé cette activité qu'en janvier avec un calendrier emprunté chez un collègue puis j'ai eu envie de créer les miens avec les idées en partie de ma chère collègue Stéphanie qui est spécialiste de l'écriture de soi. 

    Ecrire pour certains élèves c'est difficile, plusieurs difficultés peuvent être rencontrées : les idées, la transcription phonétique et orthographique des mots, la mise en forme des idées, la syntaxe ...

    Pour ce qui est des idées, l'écriture de soi est une aide précieuse, elle va souvent de soi (c'est le cas de le dire...)

    En plus d'être porteuse de création, elle permet à chaque élève de devenir un petit écrivain.

    Pour ce qui est de l'orthographe, les élèves ont à disposition de merveilleux outil EUREKA , sorte de répertoire orthographique qui permet de trouver les mots par une entrée phonologique.

    Pour ce qui est de la syntaxe, un étayage est apporté directement par la maitresse ou par la classe lors de la lecture des productions. On améliore une production tous ensemble, cela aide tous les élèves.  

    Calendrier d'écriture

     

    Télécharger « septembre bizanet.pdf »


    1 commentaire
  • Je me lance dans l'utilisation du fichier d'entrainement CLEO CE1 pour l'année 2016-2017. 

    Après 2 ans sans aucun fichier en classe, je repars avec cléo pour limiter les photocopies. 

    CLEO semble bien coller aux nouveaux programmes comme si les nouveaux programmes s'étaient inspirés de CLEO en amont. 

    Voici une programmation pour la période 1, je ne me lance pas plus loin, je préfère voir ce que ça va donner. 

    Pour l'orthographe, j'ai prévu des mots à apprendre qui suivent la progression CLEO avec des dictées qui reprennent les mots et qui changent la compétence syntaxique sur la semaine et s'enrichissent. 

    programmation cléo CE1 première période

    programmation cléo CE1 première période

    programmation cléo CE1 première période

    programmation cléo CE1 première période

    O3

    Télécharger « période 1.pub »

    Télécharger « progression CLEO CE1 période 1.pdf »

    Télécharger « pROGRESSION ECRITURE.pdf »


    votre commentaire
  • FÊTE DES MERES 2016

    1) récupérer les boites vides de chocolats de Noël

    2) Peindre les bords du cadre à la peinture acrylique : 2 couches 

    3) Prendre les élèves en photo, j'ai choisi un joli coin, sur un arbre et j'ai décoré un chapeau de paille d'un ruban jaune qui est utilisé dans le cadre. 

    3) Les papiers sont découpés à l'avance par la maitresse qui crée dans des barquettes un assortiment que les élèves choisissent. 

    collage collectif des papiers et de la photo (imprimée sur papire bristol) en suivant les indications au tableau

    4) Réalisation du moulin ICI : un grand et un petit accrochés ensuite avec une attache parisienne puis collé au scotch double face

    5) Réalisation d'un étiquette par collage et ajout sticker "Bonne fête" à coller sur le cadre au scotch double face

    6) Capsule nespresso choisie par chaque élève, écrasée, montée sur deux papiers colorés , fixés avec une attache parisienne sur la feuille couleur de fond. Le plus garnd cercle est effiloché avec les ciseaux par une sorte de crantage (type crinière du lion)

    Noeud 'ruban acheté 0.99 euro x 3 à lidl  réalisé par la maitresse et collé au scotch double face 

    7) réalisation de la banderole de fanions sur de la corde papier armée colorée

    C'est l'adulte qui fixe la banderole des élèves en faisant un petit trou sur les bords du cadre et en y insérant simplement la corde, comme elle est armée, ça tient tout seul en faisant un simple pli sur le bord du cadre. 

    8) Décoration de diverses gommettes dorées fleurs ou coeurs. 

     

     

     


    1 commentaire
  • Tous les matins, une petite activité d'écriture de 20-25 minutes. Les élèves collent le papier d'écriture dans la marge du cahier du jour puis écrivent sur l'ardoise, viennent se faire corriger. Ils doivent cependant utiliser les outils , affichages et EUREKA pour tenter d'écrire, orthographier correctement. Ceux qui ont terminé les premiers peuvent aider les élèves les plus fragiles à améliorer leur production. 

    J'ai utilisé les idées de "Dix mois"  mais j'ai modifié des lanceurs car je veux m'appuyer sur l'écriture de soi qui est souvent plus porteuse de sens pour les élèves que de raconter quelque chose qui ne les concerne pas. L'aspect affectif est important et donne un sens à l'acte d'écrire. 

     

    Télécharger « février bizanet.pub »

    Télécharger « mars bizanet.pdf »

    Télécharger « avril bizanet.pdf »

     

    Télécharger « mai bizanet.pdf »  Calendrier d'écriture février

    Calendrier d'écriture février

     


    votre commentaire
  • Grâce au lien publié ICI par Val10, j'ai commencé à créer des jeux du type Dobble pour ma classe de CE1

     

    Télécharger « dobble nombres CE1.pdf »

    Télécharger « dobble décomposition des nombres.pdf »


    1 commentaire
  • Ce jeu se joue en classe entière ou bien en groupe, adapter le nombre de cartes selon le nombre de joueurs. 

    Il faut commencer par la première carte pour faire un circuit.

    Penser à garder sous les yeux la feuille non découpée pour suivre le cheminement du jeu. Il peut y avoir un maitre du jeu qui valide les réponses. 

     

     

    Télécharger « j-ai-qui-a-multiplication-representation (1).pdf »   corrigé

    Télécharger « j-ai-qui-a-multiplication-representation (1).pub »  corrigé

    J'ai qui a multiplication représentation


    votre commentaire
  • KATAMINOKATAMINO

     

    Dans le cadre du labo maths , le katamino est un joyau. 

    Les élèves travaillent en autonomie an commençant par le niveau le plus facile Penta 3 et continuent vers le penta 4 à 8 selon leurs capacités. 

    Quand il ont réussit un penta, ils le colorient sur leur feuille de suivi. 

    J'ai repris les codes 3/a  3/b  .... qui sont sur les modèles de la règle du jeu. 

    Télécharger « katamino.pub »

     

     


    votre commentaire
  •  

    Course longueCourse longue

    Nous commençons l'entrainement à la course longue en vue de la course TROTTINAUDE du 31 mars 2016

    Je balise la cour tous les 12 mètres environ sur un total de 150 mètres avec des plots .

    La classe se partage en deux : un groupe de coureurs,  un groupe d'observateurs. Chaque élève a son observateur attitré pour 2 séances ensuite, ils peuvent changer ou bien continuer avec le même camarade. 

    Les coureurs se placent à un plot donc les départs ne sont pas au même endroit ce qui évite l'envie de doubler ou de se comparer. 

    Au sifflet, les élèves courent 45 secondes, pendant ce temps, chaque observateur compte le nombre de plots passés. Au sifflet , il note ce nombre de plots et le coureur rejoint en marchant le plot suivant pour 15 secondes de repos. Ainsi de suite . 

    Les deux premières séances, je fais 9 fois puis j'augmente petit à petit jusqu'à 12 fois 45 secondes. Puis je réduis le temps de repos de 15 secondes , 10 sceondes, 5 secondes puis plus de repos.

    Les élèves courent alors entre 9 et 12 minutes ce qui leur permet ensuite de s'inscrire sur un des parcours.

    A chaque séance, on observe le nombre de plots passés. Le but est que ce nombre soit le plus régulier possible. En rentrant les valeurs sur excell et en faisant la moyenne, je donne à chaque élève l'indication du nombre de plots à passer pour la séance suivante afin que le rythme  de course soit le plus régulier possible. (écart-type minimal)

    Ainsi , dès la première séance , tous les élèves courent 9 x 45'' soit presque 7' alors qu'en faisant une course ordinaire beaucoup voulaient s'arrêter au bout de 5'. 

    Course longue

    Télécharger « course longue 1.pub »


    votre commentaire
  •  

     

     

     

     

     

     

     

     


    Matériel : carton plume 10x10cm
    joli papier 14x14cm

    orange - 1/4 pot de clous de girofles - 6 bâtons de cannelle de 6 cm de long - une toile de badiane - bolduc ou ruban - trombone - colle blanche ou autre assez puissante - étoiles

     

    1) Découper un carré de 10 cm de côtés dans du carton plume

    2) Un carré de 14 cm de côtés dans un joli papier

    3) Coller le carton plume sur l'envers du joli papier en le centrant

    4) couper les angles pour rabattre derrière le carton plume, coller

     

    5) Coller à la colle blanche, colle liquide ou pistolet à colle 4 bâtons de cannelle de taille identique afin de former un carré qui sera le support de l'orange. Laisser sécher parfaitement, c'est important !!!

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    6) Décorer une orange de clous de girofles en les piquant, c'est très facile

     

     

     

     

     

     

     

     

    7) Poser l'orange sur les bâtons de cannelle, placer un bâton de cannelle sur l'orange  et faire tenir l'orange avec un ruban ou un bolduc, serrer fort, avant de faire le joli noeud, insérer un deuxième bâton de cannelle perpendiculairement au premier, finir le noeud. 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    8) Couper aux ciseaux la petite partie d'un trombone afin d'obtenir un U, l'insérer au travers d'une étoile de badiane et piquer dans l'orange

    9) Décorer de petites étoiles ou autres décorations

    L'orange de Noël permet de décorer et de parfumer  la maison pendant environ 15 jours ou 3 semaines 

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • bouton rallye liens

    OBJET DE NOËL 2014OBJET DE NOËL 2014OBJET DE NOËL 2014

    Matériel : par élève

    - une plaque de carton ou carton plume 20 x 15 cm

    - une plaque de polystyrène 14 x 11 cm

    - trois pignes

    - deux morceaux de pin

    - trois petits branches des bois

    - des tronçons de fines branches d'arbre tendre (laurier, olivier...) découpés au sécateur un peu en biais

    - une clémentine

    -des clous de girofle

    - une étoile de badiane

    -un bâton de canelle

    - du fil de cuivre, de laiton ou de fer fin

    - deux modèles de masking tape

    - des décos de noël et/ ou  gommettes

    -une pique à brochettes

    Réalisation

    Découper les plaques

    découper un papier vert aux dimensions de la plaque du carton, le coller à la colle d'écolier.

    Le border de masking-tape (astuce, découper à l'avance des bandes de scotch masking-tape et les accrocher au fur et à mesure sur le bord d'un table, les élèves viennent se servir au fur et à mesure)

    Passer un fil de fer dans les écailles basses de chaque pigne, vriller pour faire tenir puis , 

    à l'aide de la pique en bois, percer deux trous à l'emplacement souhaité pour chaque pigne dans la plaque de polystyrène, passe les deux extrémités de fil de fer à travers de polystyrène et vriller de l'autre côté pour fixer les pignes. 

    Pour fixer les branches, les enfoncer directement dans le polystyrène, découper ce qui dépasse, retirer, mettre de la colle blanche dans le trou et remettre la branche. 

    Piquer une clémentine de clous de girofle fixer l'étoile de badiane avec un trombone coupé aux pinces pour faire une fourche , fixer le tout avec le fil métallique doré traversant le polystyrène. 

    Fixer un bâton de canelle au fil doré sur une pigne.

    Coller les tronçons de branche avec la colle blanche, déposer de gouttes de peinture brillante (type tulip 3D) sur les écailles des pignes. 

    Coller quelques gommettes ou décorations de Noël sur les bords ou les angles du cadre

     

    Rallye-Liens: Des idées de bricolages pour NoëlJOYEUX NOËL !!!

     

     


    5 commentaires
  • Je démarre un travail sur le thème de la nuit et des peurs qu'elle génère chez les enfants (et parfois les grands) Les monstres, les bruits de la nuit, la séparation d'avec les parents...

     

    Pipi de nuit

    Christine Schneider / Hervé PINEL

    C'est la nuit drôles de bruits

    Paule Brière

    La ronde des fantômes

    Udo Weigelt

    Trois courageux petits gorilles

    Michel Van Zeveren

    Cauchemars cherchent bon lit

    Gérard Franquin

    Amélie et le garnd méchant loup

    Isabelle Bonameau

    Proumzy

    Didier Lévy Gilles Rapaport

    J’ai peur dans le noir

    Ann De Bode / Rien Broere

    Qui a peur du noir ?

    Fanny Joly Jean Noël Rochut

    et PAPA de Corentin bien sûr !

     

    Exploitation d’un album :

    Trois courageux petits gorilles  fiche élève (bientôt) ici

    Télécharger « trois courageux petits gorilles.pub »

                                                               (Michel Van Zeveren)                                                           

    niveau CP/CE1

     Cet album entre dans le réseau thématique de la peur générée par les bruits, la nuit lorsque les enfants sont couchés.

     

    Il vient faire écho de l’album : « C’est la nuit » drôles de bruits.

    Attention, dans le réseau de la peur de la nuit, il ne s’agit pas ici de donner forme aux bruits entendus. Ce n’est pas la représentation mentale des bruits qui fait peur (comme dans Le bruit de quelqu’un) mais les bruits eux-mêmes.

    Cependant, on pourrait envisager de faire dessiner des monstres inspiré des bruits (onomatopées).

    Il met en scène des animaux (ici des gorilles) pour toucher l’affectif des enfants qui s’identifient facilement aux animaux sympathiques.

    Les bruits de la nuit s’expliquent facilement et ont un écho concret dans la réalité.

    Les parents jouent le rôle de libérateurs de la peur mais on trouve un passage initiatique : celui d’affronter sa peur pour la surmonter et grandir.

    Cependant, les trois petits gorilles finissent dans le lit de leur parents : on peut grandir, mais quand même tout doucement, un petit pas par un petit pas.

    On aurait pu attendre que les petits gorilles affrontent définitivement leur peur et quittent le lit de leurs parents.

    Cette question relève de la remarque finale : « Haha ! C’est moi le plus courageux de tous puisque c’est moi qui suis venu le dernier »

    Donc où se trouve le courage ? affronter le premier les bruits inquiétants ou bien rester le dernier dans le lit ? Les enfants ne sont pas dupes et il faut bien faire ressortir cette technique littéraire de dire le contraire de ce qui est ressenti en appuyant sur un ou plusieurs mots afin de mieux  persuader du contraire.

     

    1) Travail sur la première de couverture :

     

    ÄObservation de l’illustration :          Ïles personnages

                                                              ÏLe lieu : émission d’hypothèses

                                                               ÏLe contexte : les petits gorilles semblent effrayés, par quoi ? Qu’est-ce qui peut bien effrayer de gorilles ? Qu’est-ce qui effraie les enfants ?

    Possibilité de remarquer que les albums mettent souvent en scène des animaux alors que l’histoire pourrait se transposer à des humains.

    ÄLecture du titre 

    Remarque : le titre dit exactement le contraire de ce que révèle l’illustration. Les trois gorilles ne semblent pas du tout courageux sur le dessin, ils cachent leur museau sous la couverture.

     

    ÄAutre possibilité : cacher dans le titre l’adjectif « courageux » et faire trouver le mot manquant aux élèves. Celui-ci devrait être traduit par         -peureux-              -trouillards

     ÄPossibilité de travailler sur le lexique : trouver des synonymes de courageux et de peureux à présenter dans un tableau.

     2) Travail sur l’album

    ÄPremière page : Contraste entre la première de couverture et cette page : la peur et l’atmosphère sécurisante grâce aux parents

     ÄDans le texte des pages suivantes

     FLes pistes d’exploitation :

             FTravail sur la structure répétitive : possibilité de faire associer les 3 images avec les textes correspondant :

              « On est tout seuls, il fait tout noir, mais moi, je n’ai pas peur… » dit le premier petit gorille. « Moi non plus » disent les deux autres.

              « On est est plus que deux, il fait tout noir, mais moi, je n’ai pas peur… » dit l’un des deux petits gorilles. « Moi non plus » dit l’autre.

              « Je suis tout seul, il fait tout noir, mais, je n’ai pas peur du tout… » dit le dernier petit gorille.

              FMême travail possible avec :

             Les trois petits gorilles se cachent sous la couverture

             Qu’est-ce que c’est ?

     Les deux petits gorilles se cachent sous la couverture

             Qu’est-ce que c’est ?

     Le petit gorille se cache sous la couverture

             Qu’est-ce que c’est ?

              FRemarque : lien avec l’ORL : ils se cachent/il se cache

              FLecture fractionnée/imagination /arts plastiques

    On peut arrêter la lecture de l’album au 3ème « il sort… » et faire dessiner les enfants.

    Attention, dans le réseau de la peur de la nuit, il ne s’agit pas ici de donner forme aux bruits entendus. Ce n’est pas la représentation mentale des bruits qui fait peur (comme dans Le bruit de quelqu’un) mais les bruits eux-mêmes.

    Cependant , on pourrait envisager de faire dessiner des monstres inspiré des bruits (onomatopées) : quel monstre pourrait bien produire les trois bruits en même temps, avec quelle partie de son corps ….dans quelles circonstances.

              FProduction d’écrit :

    Trouve une réponse aux questions

     Le vent souffle. Il entend : Hohouhouhouououou….Qu’est-ce que c’est ? ……………………

     Plus loin sur le pont, il entend : Bang ! Bang ! Qu’est-ce que c’est ?  …………………………

     Enfin, il ouvre la porte là-bas tout au bout. Il entend : iiiiiiiiiiii !  Qu’est-ce que c’est ? ………

              FTravail sur les onomatopées :

    –HouHouououou      Bang ! Bang !      Hiiiiii !    Trouver d‘autres onomatopées.

     –Observer les « bulles » où sont écrites les onomatopées dans le livre : leur forme évoque le type de bruit : long, court, qui s’emplifie ou qui diminue….

    –CP : associer des images avec des onomatopées.

    –CE1 : associer des groupes nominaux avec des onomatopées (le bruit d’un objet qui tombe dans l’eau  ð  PLOUF)etc…

     –Rechercher le type de forme de bulle pour écrire les onomatopées nouvelles.

             FInterprétation littéraire sur la fin de l’album : « Haha ! C’est moi le plus courageux de tous puisque c’est moi qui suis venu le dernier »

     Discussion/débat interprétatif.

     

    Les peurs de la nuit  PROUMZY 

     

       Télécharger « Proumzy fiche.pdf »

       Télécharger « Proumzy fiche.docx »


    votre commentaire
  • Comparaison manuel DDM Ateliers  Hachette 2002-2008


    votre commentaire
  •               La rentrée

     

    Un peu de sable sous mes pieds

    Ce matin , c’est la rentrée.

    Ma peau gorgée de soleil

    Ce matin, j’ai un peu sommeil.

    Mon sac de plage est rangé,

    Ce matin,  cartable et cahiers.

    Ma famille et  mes cousins ,

    Ce matin , salut les copains.

    4 saisons vont défiler

    Ce matin, c’est encore l’été

    Ensemble , pour apprendre

    Ensemble pour comprendre

    Mais  une place pour chacun

    Ce matin, bonjour le CE1 !

                         C. Roque

     

     

     

     


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires