• KATAMINOKATAMINO

     

    Dans le cadre du labo maths , le katamino est un joyau. 

    Les élèves travaillent en autonomie an commençant par le niveau le plus facile Penta 3 et continuent vers le penta 4 à 8 selon leurs capacités. 

    Quand il ont réussit un penta, ils le colorient sur leur feuille de suivi. 

    J'ai repris les codes 3/a  3/b  .... qui sont sur les modèles de la règle du jeu. 

    Télécharger « katamino.pub »

     

     


    votre commentaire
  •  

    Course longueCourse longue

    Nous commençons l'entrainement à la course longue en vue de la course TROTTINAUDE du 31 mars 2016

    Je balise la cour tous les 12 mètres environ sur un total de 150 mètres avec des plots .

    La classe se partage en deux : un groupe de coureurs,  un groupe d'observateurs. Chaque élève a son observateur attitré pour 2 séances ensuite, ils peuvent changer ou bien continuer avec le même camarade. 

    Les coureurs se placent à un plot donc les départs ne sont pas au même endroit ce qui évite l'envie de doubler ou de se comparer. 

    Au sifflet, les élèves courent 45 secondes, pendant ce temps, chaque observateur compte le nombre de plots passés. Au sifflet , il note ce nombre de plots et le coureur rejoint en marchant le plot suivant pour 15 secondes de repos. Ainsi de suite . 

    Les deux premières séances, je fais 9 fois puis j'augmente petit à petit jusqu'à 12 fois 45 secondes. Puis je réduis le temps de repos de 15 secondes , 10 sceondes, 5 secondes puis plus de repos.

    Les élèves courent alors entre 9 et 12 minutes ce qui leur permet ensuite de s'inscrire sur un des parcours.

    A chaque séance, on observe le nombre de plots passés. Le but est que ce nombre soit le plus régulier possible. En rentrant les valeurs sur excell et en faisant la moyenne, je donne à chaque élève l'indication du nombre de plots à passer pour la séance suivante afin que le rythme  de course soit le plus régulier possible. (écart-type minimal)

    Ainsi , dès la première séance , tous les élèves courent 9 x 45'' soit presque 7' alors qu'en faisant une course ordinaire beaucoup voulaient s'arrêter au bout de 5'. 

    Course longue

    Télécharger « course longue 1.pub »


    votre commentaire
  •  

     

     

     

     

     

     

     

     


    Matériel : carton plume 10x10cm
    joli papier 14x14cm

    orange - 1/4 pot de clous de girofles - 6 bâtons de cannelle de 6 cm de long - une toile de badiane - bolduc ou ruban - trombone - colle blanche ou autre assez puissante - étoiles

     

    1) Découper un carré de 10 cm de côtés dans du carton plume

    2) Un carré de 14 cm de côtés dans un joli papier

    3) Coller le carton plume sur l'envers du joli papier en le centrant

    4) couper les angles pour rabattre derrière le carton plume, coller

     

    5) Coller à la colle blanche, colle liquide ou pistolet à colle 4 bâtons de cannelle de taille identique afin de former un carré qui sera le support de l'orange. Laisser sécher parfaitement, c'est important !!!

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    6) Décorer une orange de clous de girofles en les piquant, c'est très facile

     

     

     

     

     

     

     

     

    7) Poser l'orange sur les bâtons de cannelle, placer un bâton de cannelle sur l'orange  et faire tenir l'orange avec un ruban ou un bolduc, serrer fort, avant de faire le joli noeud, insérer un deuxième bâton de cannelle perpendiculairement au premier, finir le noeud. 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    8) Couper aux ciseaux la petite partie d'un trombone afin d'obtenir un U, l'insérer au travers d'une étoile de badiane et piquer dans l'orange

    9) Décorer de petites étoiles ou autres décorations

    L'orange de Noël permet de décorer et de parfumer  la maison pendant environ 15 jours ou 3 semaines 

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • bouton rallye liens

    OBJET DE NOËL 2014OBJET DE NOËL 2014OBJET DE NOËL 2014

    Matériel : par élève

    - une plaque de carton ou carton plume 20 x 15 cm

    - une plaque de polystyrène 14 x 11 cm

    - trois pignes

    - deux morceaux de pin

    - trois petits branches des bois

    - des tronçons de fines branches d'arbre tendre (laurier, olivier...) découpés au sécateur un peu en biais

    - une clémentine

    -des clous de girofle

    - une étoile de badiane

    -un bâton de canelle

    - du fil de cuivre, de laiton ou de fer fin

    - deux modèles de masking tape

    - des décos de noël et/ ou  gommettes

    -une pique à brochettes

    Réalisation

    Découper les plaques

    découper un papier vert aux dimensions de la plaque du carton, le coller à la colle d'écolier.

    Le border de masking-tape (astuce, découper à l'avance des bandes de scotch masking-tape et les accrocher au fur et à mesure sur le bord d'un table, les élèves viennent se servir au fur et à mesure)

    Passer un fil de fer dans les écailles basses de chaque pigne, vriller pour faire tenir puis , 

    à l'aide de la pique en bois, percer deux trous à l'emplacement souhaité pour chaque pigne dans la plaque de polystyrène, passe les deux extrémités de fil de fer à travers de polystyrène et vriller de l'autre côté pour fixer les pignes. 

    Pour fixer les branches, les enfoncer directement dans le polystyrène, découper ce qui dépasse, retirer, mettre de la colle blanche dans le trou et remettre la branche. 

    Piquer une clémentine de clous de girofle fixer l'étoile de badiane avec un trombone coupé aux pinces pour faire une fourche , fixer le tout avec le fil métallique doré traversant le polystyrène. 

    Fixer un bâton de canelle au fil doré sur une pigne.

    Coller les tronçons de branche avec la colle blanche, déposer de gouttes de peinture brillante (type tulip 3D) sur les écailles des pignes. 

    Coller quelques gommettes ou décorations de Noël sur les bords ou les angles du cadre

     

    Rallye-Liens: Des idées de bricolages pour NoëlJOYEUX NOËL !!!

     

     


    5 commentaires
  • Je démarre un travail sur le thème de la nuit et des peurs qu'elle génère chez les enfants (et parfois les grands) Les monstres, les bruits de la nuit, la séparation d'avec les parents...

     

    Pipi de nuit

    Christine Schneider / Hervé PINEL

    C'est la nuit drôles de bruits

    Paule Brière

    La ronde des fantômes

    Udo Weigelt

    Trois courageux petits gorilles

    Michel Van Zeveren

    Cauchemars cherchent bon lit

    Gérard Franquin

    Amélie et le garnd méchant loup

    Isabelle Bonameau

    Proumzy

    Didier Lévy Gilles Rapaport

    J’ai peur dans le noir

    Ann De Bode / Rien Broere

    Qui a peur du noir ?

    Fanny Joly Jean Noël Rochut

    et PAPA de Corentin bien sûr !

     

    Exploitation d’un album :

    Trois courageux petits gorilles  fiche élève (bientôt) ici

    Télécharger « trois courageux petits gorilles.pub »

                                                               (Michel Van Zeveren)                                                           

    niveau CP/CE1

     Cet album entre dans le réseau thématique de la peur générée par les bruits, la nuit lorsque les enfants sont couchés.

     

    Il vient faire écho de l’album : « C’est la nuit » drôles de bruits.

    Attention, dans le réseau de la peur de la nuit, il ne s’agit pas ici de donner forme aux bruits entendus. Ce n’est pas la représentation mentale des bruits qui fait peur (comme dans Le bruit de quelqu’un) mais les bruits eux-mêmes.

    Cependant, on pourrait envisager de faire dessiner des monstres inspiré des bruits (onomatopées).

    Il met en scène des animaux (ici des gorilles) pour toucher l’affectif des enfants qui s’identifient facilement aux animaux sympathiques.

    Les bruits de la nuit s’expliquent facilement et ont un écho concret dans la réalité.

    Les parents jouent le rôle de libérateurs de la peur mais on trouve un passage initiatique : celui d’affronter sa peur pour la surmonter et grandir.

    Cependant, les trois petits gorilles finissent dans le lit de leur parents : on peut grandir, mais quand même tout doucement, un petit pas par un petit pas.

    On aurait pu attendre que les petits gorilles affrontent définitivement leur peur et quittent le lit de leurs parents.

    Cette question relève de la remarque finale : « Haha ! C’est moi le plus courageux de tous puisque c’est moi qui suis venu le dernier »

    Donc où se trouve le courage ? affronter le premier les bruits inquiétants ou bien rester le dernier dans le lit ? Les enfants ne sont pas dupes et il faut bien faire ressortir cette technique littéraire de dire le contraire de ce qui est ressenti en appuyant sur un ou plusieurs mots afin de mieux  persuader du contraire.

     

    1) Travail sur la première de couverture :

     

    ÄObservation de l’illustration :          Ïles personnages

                                                              ÏLe lieu : émission d’hypothèses

                                                               ÏLe contexte : les petits gorilles semblent effrayés, par quoi ? Qu’est-ce qui peut bien effrayer de gorilles ? Qu’est-ce qui effraie les enfants ?

    Possibilité de remarquer que les albums mettent souvent en scène des animaux alors que l’histoire pourrait se transposer à des humains.

    ÄLecture du titre 

    Remarque : le titre dit exactement le contraire de ce que révèle l’illustration. Les trois gorilles ne semblent pas du tout courageux sur le dessin, ils cachent leur museau sous la couverture.

     

    ÄAutre possibilité : cacher dans le titre l’adjectif « courageux » et faire trouver le mot manquant aux élèves. Celui-ci devrait être traduit par         -peureux-              -trouillards

     ÄPossibilité de travailler sur le lexique : trouver des synonymes de courageux et de peureux à présenter dans un tableau.

     2) Travail sur l’album

    ÄPremière page : Contraste entre la première de couverture et cette page : la peur et l’atmosphère sécurisante grâce aux parents

     ÄDans le texte des pages suivantes

     FLes pistes d’exploitation :

             FTravail sur la structure répétitive : possibilité de faire associer les 3 images avec les textes correspondant :

              « On est tout seuls, il fait tout noir, mais moi, je n’ai pas peur… » dit le premier petit gorille. « Moi non plus » disent les deux autres.

              « On est est plus que deux, il fait tout noir, mais moi, je n’ai pas peur… » dit l’un des deux petits gorilles. « Moi non plus » dit l’autre.

              « Je suis tout seul, il fait tout noir, mais, je n’ai pas peur du tout… » dit le dernier petit gorille.

              FMême travail possible avec :

             Les trois petits gorilles se cachent sous la couverture

             Qu’est-ce que c’est ?

     Les deux petits gorilles se cachent sous la couverture

             Qu’est-ce que c’est ?

     Le petit gorille se cache sous la couverture

             Qu’est-ce que c’est ?

              FRemarque : lien avec l’ORL : ils se cachent/il se cache

              FLecture fractionnée/imagination /arts plastiques

    On peut arrêter la lecture de l’album au 3ème « il sort… » et faire dessiner les enfants.

    Attention, dans le réseau de la peur de la nuit, il ne s’agit pas ici de donner forme aux bruits entendus. Ce n’est pas la représentation mentale des bruits qui fait peur (comme dans Le bruit de quelqu’un) mais les bruits eux-mêmes.

    Cependant , on pourrait envisager de faire dessiner des monstres inspiré des bruits (onomatopées) : quel monstre pourrait bien produire les trois bruits en même temps, avec quelle partie de son corps ….dans quelles circonstances.

              FProduction d’écrit :

    Trouve une réponse aux questions

     Le vent souffle. Il entend : Hohouhouhouououou….Qu’est-ce que c’est ? ……………………

     Plus loin sur le pont, il entend : Bang ! Bang ! Qu’est-ce que c’est ?  …………………………

     Enfin, il ouvre la porte là-bas tout au bout. Il entend : iiiiiiiiiiii !  Qu’est-ce que c’est ? ………

              FTravail sur les onomatopées :

    –HouHouououou      Bang ! Bang !      Hiiiiii !    Trouver d‘autres onomatopées.

     –Observer les « bulles » où sont écrites les onomatopées dans le livre : leur forme évoque le type de bruit : long, court, qui s’emplifie ou qui diminue….

    –CP : associer des images avec des onomatopées.

    –CE1 : associer des groupes nominaux avec des onomatopées (le bruit d’un objet qui tombe dans l’eau  ð  PLOUF)etc…

     –Rechercher le type de forme de bulle pour écrire les onomatopées nouvelles.

             FInterprétation littéraire sur la fin de l’album : « Haha ! C’est moi le plus courageux de tous puisque c’est moi qui suis venu le dernier »

     Discussion/débat interprétatif.

     

    Les peurs de la nuit  PROUMZY 

     

       Télécharger « Proumzy fiche.pdf »

       Télécharger « Proumzy fiche.docx »


    votre commentaire
  • Comparaison manuel DDM Ateliers  Hachette 2002-2008


    votre commentaire
  •               La rentrée

     

    Un peu de sable sous mes pieds

    Ce matin , c’est la rentrée.

    Ma peau gorgée de soleil

    Ce matin, j’ai un peu sommeil.

    Mon sac de plage est rangé,

    Ce matin,  cartable et cahiers.

    Ma famille et  mes cousins ,

    Ce matin , salut les copains.

    4 saisons vont défiler

    Ce matin, c’est encore l’été

    Ensemble , pour apprendre

    Ensemble pour comprendre

    Mais  une place pour chacun

    Ce matin, bonjour le CE1 !

                         C. Roque

     

     

     

     


    1 commentaire
  • Les terminaisons des verbes du 1er groupe au CP

    Les terminaisons des verbes du 1er groupe au CP

    Les terminaisons des verbes du 1er groupe au CP

    J'ai refait mon affichage des terminaisons des verbes du 1er groupe en utilisant les superbes affiches de 

    Lutin bazar  http://lutinbazar.fr/conjuguer-un-verbe-cest/

     Les terminaisons des verbes du 1er groupe au CP

    Comme Lutin bazar, le dis que les verbes se déguisent selon le temps et la personne avec lesquels ils sont associés. 

    Par contre, c'est marrant comme on n'a pas la même représentation mentale de l'infinitif : pour moi, c'est le chef, le roi , celui qui commande car on le retrouve chaque fois que l'on pose la question " Il s'agit de quoi faire" , c'est donc lui qui dirige toutes les autres formes verbales. 

    Mais c'est un détail et une question de représentation. 

    Dans tous les cas, ces personnages qui personnifient les formes verbales permettent de s'adapter aux élèves qui ont besoin de représentation mentale et ils donnent du lien. 

     

    Télécharger « terminaison des verbes A3.pub »

    Télécharger « affichage verbes déguisés présent futur passé.pub »

     


    votre commentaire
  • Les vacances permettent de lier travail et plaisir.

    Connaissez-vous le zentangle ?

    C'est une pratique du dessin à la portée de tous qui permet de "méditer" ou tout du moins de se relaxer. On peut utiliser des livres pour trouver des idées de motifs, ensuite, y'a plus qu'à créer !! 

     

     

    Un autre exemple réalisé pour ma fille Emma qui bien sûr joue de la guitare

     

    affiche classe


    2 commentaires
  • Chaque élève reçoit une fiche plastifiée qui sera utilisée avec un feutre d'ardoise. 

    Cette fiche doit aider à la résolution de problèmes additifs ou soustractifs. 

    Soit elle est couplée en format A4 double (relié avec du scotch de bricolage) ou en format A3 avec  la partie permettant de dessiner soit elle est complémentaire à l'ardoise sur laquelle les élèves dessinent la situation. 

     

    L'avantage d'avoir les deux types d'opérations sur la même page est que les élèves peuvent "essayer" la situation sur chaque représentation et choisir celle qui est "possible" !

     

    Télécharger « ajouter soustraire support élève.pub »

    Télécharger « ajouter soustraire support élève.pdf »

     


    votre commentaire
  • Le 100ème jours d'école sera cette année le ..... MARDI 5 AVRIL  sans compter le mercredi 

    Télécharger « Planning-15-16-zone_A100 jours .doc »

    et il y aura en tout (mercredi compris) .... 176 jours de classe !!!!

    Télécharger « Planning-15-16-zone_Anombre jours.doc »

    ZONE C !!! pour nous puisque Montpellier est passé en zone C, ça fait drôle !!!

    Télécharger « Planning-15-16-zone_Cnombre de jours.doc »

    Télécharger « Planning-15-16-zone_C nombre du jour.doc »


    2 commentaires
  • Je n'ai jamais eu autant d'avance !!!!

    Mais en en faisant mes stocks pour préparer la commande 2015-2016, j'ai retrouvé des cartes figures que j'avais ôté des paquets de cartes numériques.

    Alors j'ai eu envie leur trouver un emploi.

    Voilà qui est fait !!!!FÊTE DES PÈRES 2016


    Fournitures
    :

    - carré carton plume 25 x 25 cm

     - 3 cartes figures dont un roi

    -une photo de chaque élève 

    ET C'EST TOUT !!!!

    des feutres....

    1) Coller la photo au centre du cadre en mesurant (un peu de géométrie)

    Tracer autour de la photo un double cadre au crayon à papier de 1cm d'épaisseur en laissant une marge de 1/5 cm sur le bord de la photo. 

    3) Dans le cadre dessiner des coeurs (on peut en faire décalquer et le faire reproduire plusieurs fois puisqu'il est symétrique , encore de la géométrie !) puis faire les "queues" qui s'appuient au bord de la photo. 

    4) Découper la carte valet et la carte reine en diagonale (géométrie) les coller dans les angles (géométrie)

    5) Coller la carte roi à cheval sur la photo

    6) Faire décorer le tour du cadre et de la photo  avec des motifs au choix ou comme le modèle. Conserver les couleurs rouge, bleu et noir pour rester le thème

    7) Ecrire PAPA TU ES MON ROI entre deux lignes tracées au crayon (géométrie) puis les entourer et colorier au feutre.

                                                                               C'EST FINI !!!!

     

    On peut faire coller ou écrire une poésie au dos du cadre. Rallye-lien : Idées cadeaux fête des mères et fête des pères


    votre commentaire
  •  

     

     






    votre commentaire
  •  

    http://cpcel.eklablog.com/arts-visuels-c956432

    arts plastiques


    votre commentaire
  • Cette année, les élèves vont manier le marteau et le tournevis !

     

    Acheter en magasin de bricolage : 3 planches de bois 2m x 40 x 3 cm au prix de 1€40 chaque

                                                            une poche de vis et rondelles au prix de 3 le sachet,

                                 des sachets d'élastiques couleur,

                                          du ruban de masquage grande largeur

                du scotch chatterton de couleur,

    du carton plume

     

    FÊTE DES PERES 2015

    FÊTE DES PERES 20151) Découper des plaques de carton plume de 15 x 16 cm 

    2) coller au centre une photo d'élève noir et blanc (photographiés aved des outils, un tablier, des lunettes de protection ou une casquette de bricolage etc...) Laisser 1cm en bas du cadre qui sera fixé sur le planche de bois

    3)déchirer dans le sens de la longueur  deux bandes de scotch de masquage , les utiliser pour matter la photo

    4)ajouter pour décorer deux morceaux de chatterton couleur puis décorer en écrivant

    bonne fête papa

    5) visser dans chaque coin une vis avec une rondelle (laisser en bas une bande de 1 cm) 

    et décorer avec des élastiques de couleur qu'il suffit de poser 

    6) Utiliser du papier carbone pour reproduire l'emplacement de vis sur la planche : marquer ces emplacements

    7) avec un petit marteau, faire les pré trous avec une pointe

    8) visser les vis auto foreur en laissant un peu dépasser

    9) utiliser des élastique, des chenilles ou du fil des cuivre pour relier les vis et découvrir ainsi le mot PAPA

    10) L'enseignant fixe le cadre sur la planche par derrière avec deux vis et rondelles 

    C'est fini !!!

     

    FÊTE DES PERES 2015


    1 commentaire
  • Hier, j'ai élagué mon papyrus qui commençait à bien encombrer mon jardin. 

    L'idée m'est venue d’utiliser les tiges pour réaliser le cadeau de la fête des mères.

    Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme !

    Voici en photos le tutoriel du porte photo que j'ai réalisé en prototype ce matin.

    Les photos des réalisations des élèves avec les commentaires suivront mais je ne pense pas que la réalisation pose problème.

     1) Découper les tiges de papyrus en morceaux de 22cm

      Prévoir entre 10 et 14 morceaux par élèves Fête des mères 2015

     

    2) Enrouler une chenille sur un morceau, et une autre puis les enrouler autour du doigt

     Attacher temporairement tous les morceaux avec deux élastiques

    Fête des mères 2015Fête des mères 2015Fête des mères 2015

     

    3) Coller la photo de l'élève sur un carton plume 11 x 15 , coller dessus des petites fleurs ou des petits coeurs au scotch double face ou à la colle blanche puis insérer la photo bien coincée entre les morceaux de papyrus jusqu'àu fond du fagot.

    Fête des mères 2015Fête des mères 2015Fête des mères 2015Fête des mères 2015                                                                      

     

     

     

     

    4) Utiliser du scotch double face pour fixer un petit écureuil (trouvé l'an dernier chez casa)  sur la photo bien au raz du fagot.

     

     

     

     

    5) Fête des mères 2015Ôter un élastique et le remplacer par du raphia que l'on entoure autour du fagot puis nouer. Idem de l'autre côté. 

    6) Fête des mères 2015Découper des morceaux de papyrus et les fixer au scotch double face sur les bords de la photo

     

    7) Fête des mères 2015Passer une ou deux perles en bois dans les chenilles et les mettre en forme

     

    8) Fête des mères 2015Découper une bande de tulle vendu en rouleau pas cher à gifi ou la fourefouille , l'entortiller et le faire passer dans les chenilles, autour du fagot et derrière la photo pour le fixer derrière la photo avec du scotch en laissant dépasser un peu de tulle au dessus 

    Fête des mères 2015

    9) A FAIRE AVANT !!!

    Faire un trou dans le carton plume au centre du cadre du diamètre d'un morceau de papyrus 

    Tailler un morceau de papyrus en biais pour qu'il puisse s'insérer dans le trou

    Il sera fixé par la maman avec une épingleFête des mères 2015

     

     

     

     

     

     

    Pour donner un côté plus champêtre, on peut intercaler des morceaux de paille naturelle entre le papyrus 

    Fête des mères 2015


    1 commentaire
  • En lien avec  l'album Emma à New York ,

    réalisation en classe :  

    1) Découper et coller la photo de la statue de la Liberté sur un canson A3 

    2)Aux craies grasses dans des nuances de bleu et de vert , dessiner les mouvements de la mer soit en lignes droites pour une mer calme, en ponts pour une mer un peu agitée et/ou en cercles concentriques pour une mer houleuse. Les 3 techniques peuvent être mélangées de façon graduelle.  

    3) Pour donner un peu de relief au ciel, dessiner également quelques nuages concentriques. 

    4) Peindre la mer et le ciel aux encres. (2 nuances de bleu) 

    5) Colorier des petits poissons, les découper 

    6) Colorier aux crayons de couleur le bateau et les voiles en gardant la même couleur pour les voiles identiques. Découper. Coller au scotch mousse double face en superposant les voiles identiques. 

    7) Dans du journal, découper des immeubles, les décorer au feutre noir.  

    8) Coller tous ces élément sur la production 

    9) Cerner les immeubles au feutre noir 

    On pourrait aussi décider de coller des petits objets pour donner plus de  relief à la production 

     

     

    Télécharger « bateau pour new york.pub »

    New York

    New York

    New York

    New York

    New York

    Télécharger « grille de notation Emma à New York.pub »


    4 commentaires